Vous êtes ici : Non classéTrucs et astuces > Comment favoriser la fertilité d’un sol forestier ?


Comment favoriser la fertilité d’un sol forestier ?

L’importance du sol pour une forêt

Le maintien de la fertilité d’un sol forestier est impératif, car il s’agit d’une ressource dont les composantes ne sont que peu renouvelables. Sa dégradation par des pratiques inappropriées peut s’avérer rapide… La récolte intensive de
bois à vendre
notamment, peut provoquer un épuisement des sols. Les pratiques sylvicoles sont d’ailleurs encadrées en France pour cette raison et permettent ainsi la gestion d’une forêt de façon durable.

La richesse du sol est un élément majeur pour les forêts. Les végétaux en tirent une bonne partie de leurs besoins. Les racines des arbres y puisent l’eau, ainsi que tous les nutriments que peut leur apporter la terre, notamment les sels minéraux et les oligo-éléments.
Un sol est constitué de différentes couches : allant de la « litière » (branches, feuilles mortes…) en surface, en passant par l’humus… jusqu’à la roche-mère en sous-sol. Un bon biodynamisme participe au développement des végétaux en milieu forestier.
La fertilité de la forêt dépend de différents paramètres : l’aération du sol, la proportion d’argile et de sable, la richesse minérale, les réserves en eau… Un sol plus fertile portera des arbres plus beaux, plus hauts… Intéressant donc, pour les propriétaires forestiers qui veulent vendre du bois sur pied notamment.

fertilité d'un sol forestier

Comment assurer la bonne fertilité d’un sol forestier ?

Avec les changements climatiques et le succès du bois utilisé comme énergie, la fertilité d’un sol forestier peut être mise à rude épreuve. C’est pourquoi il faut absolument gérer les forêts de manière durable. L’exploitation forestière, si elle est menée de façon durable, y contribue. La production de bois et les actes de gestion sylvicole peuvent permettre d’entretenir le patrimoine forestier. Ceci, en réalisant des éclaircies dans un bois, permettant aux arbres les mieux à même de produire du bois de développer une belle vitalité et derrière, de participer à un écosystème revitalisé, avec des nouveaux nutriments tombant au sol, etc.
D’autre part, parmi les solutions qui permettraient de favoriser la fertilité d’un sol forestier, la restitution au sol des cendres obtenues par combustion du bois est évoquée. Les éléments minéraux sont en effet conservés. Il est conseillé aussi définir des couloirs pour le passage des engins de sylviculture ou d’effectuer un débardage par câble pour les sols les plus sensibles, de façon à limiter le tassement qui nuit à la fertilité d’un sol forestier…

audreymontilly

Non classéTrucs et astuces