Un jardin antique pour voyager dans le temps…

Jardin japonais, jardin à l’italienne, jardin anglais, jardin contemporain… il existe une multitude de styles de jardins différents, pour peu que l’on s’intéresse à l’art du paysagiste. Les jardins ainsi structurés ont de plus en plus la côte auprès des français. Aujourd’hui, bien que l’hiver nous guette, Culture Jardin vous explique comment aménager un jardin antique. Pourquoi ce choix ? Pour changer des styles de jardins habituellement présentés mais aussi pour vous aider à créer une ambiance gréco-romaine des plus appréciables chez vous. Suivez le guide !

Structurer un jardin antique : le plan

Pour aménager un jardin antique, il n’y a pas réellement de règles préétablies. Cependant, les jardins d’antan étaient souvent très bien structurés, avec des coins spécifiques pour chaque utilisation du jardin.

Nous vous conseillons donc de dessiner un plan à l’échelle de votre terrain, en prévoyant un bassin carré ou rectangulaire artificiel en son centre. De cet édifice, créez différents espaces qui seront délimités par des petites haies ou des pavés.

 Ces espaces peuvent être surélevés, vous permettant de jouer avec la topologie de votre terrain. Vous pouvez ainsi créer un espace détente, un espace potager/verger et un espace médecine pour les historiques.

Une fois ces espaces imaginés, il vous faudra cependant creuser au préalable l’endroit qui accueillera votre (ou vos) bassin(s). Si l’idée du bassin ne vous parle guère, n’hésitez pas à installer une piscine creusée à la place.

Enfin, dernier attribut du jardin antique : il est bordé par une clôture et contient une terrasse. Pour un jardin antique à moindre coût, pensez à utiliser des pavés, qui vous resserviront par la suite. En effet, le tarif des pavés en granit est très abordable en plus de coller parfaitement au style de votre futur jardin.

Aménager un jardin antique : les éléments décoratifs

Une fois votre plan établi, il est temps de passer aux choses sérieuses : l’aménagement à proprement parler de votre jardin. Pour commencer, nous allons parler pierres, car c’est ce matériau qui prédomine dans le style antique. Voici donc les éléments décoratifs que votre jardin d’antan doit comporter.

Tout d’abord, commencez par aménager vos points d’eau si vous avez décidé d’en installer : une fois les bassins creusés, il va falloir les construire ou les faire poser. Vous pouvez en effet trouver des bassins vieillis dans plusieurs boutiques en ligne ou dans certains magasins d’antiquité.

Continuons ensuite dans la pierre avec la pose des statues et des nains de jardins que vous aurez choisis. Il est important qu’ils soient bien enterrés sur plusieurs centimètres dans le sol pour être sûr que l’édifice ne bougera pas. Vous pouvez acquérir des statues dans n’importe quelle boutique spécialisée dans la décoration de la maison et du jardin.

Tout comme les statues, nous vous conseillons également d’installer au moins une pergola style antique. Plutôt qu’une pergola moderne, une version d’origine est à préférer. Pour ce genre de structures, vous devez planter dans le sol sur plusieurs centimètres des tourelles en pierres (4 minimum) sur lesquelles reposent des lattes en bois. Sous la pergola, une banquette confortable sera du plus bel effet.

Pour terminer avec la pierre, disposez des pavés mosaïques d’antan dans tout votre jardin pour créer des petits chemins et des délimitations d’espaces typiques de l’Antiquité. Enfin, installez tous vos indispensables du jardin pour lesquels vous aurez prévu un coin spécifique : salon de jardin, transat, parasol, barbecue, etc.

Aménager un jardin antique : choisir sa végétation

Une fois votre plan dessiné, votre bassin creusé et votre pergola plantée au sol, il est temps de passer à la végétation de votre jardin antique !

Pour choisir les bonnes plantes, il n’y a en vérité, encore une fois, aucune règle préétablie. Les jardins de l’Antiquité étaient aménagés pour subvenir aux besoins de leurs propriétaires, c’est pourquoi on y retrouve systématiquement la présence de fruits et de légumes. Concernant la variété de ces denrées alimentaires, faites selon vos goûts !

Attention, les jardins antiques mélangent plantes d’ornement et potager, les délimitations de ces espaces sont floues. On doit donc y retrouver une grande variété de plantes simples, traditionnelles et non sophistiquées comme le romarin et le basilic. Vous pouvez également planter des vivaces et des annuelles (amaryllis, bougainvilliers, belles de nuit…) pour adoucir les plans carrés de votre potager.

Autre point important : les plantes médicinales. Les jardins en étaient truffés pour guérir les petits maux du quotidien. Renseignez-vous, il existe une véritable multitude de plantes médicinales selon l’application que vous voulez en faire : la chélidoine pour traiter les verrues, l’ortie contre le stress ou encore la camomille pour la relaxation.

N’oubliez pas non plus vos bassins ! Dans l’Antiquité, ces derniers étaient remplis de plantes aquatiques comme les nénufars et les lotus. Si vous ne comptez pas aménager de bassin sur votre terrain, cette étape est facultative.

Enfin, vous pouvez faire pousser une belle pelouse sur tout votre terrain ainsi que des sycomores et de la vigne sur votre pergola pour compléter votre jardin antique.