Comment aménager son jardin pour son chien ?

Maman chien et son chiot en train de faire un calin dans l'herbe du jardin clôturé
Source : Unsplash

Votre jardin, c’est sans aucun doute l’espace de jeux préféré de votre compagnon à quatre pattes ! Il peut y gambader librement, paresser au soleil ou observer avec attention ce qui se passe dans la rue.

Mais pour son bien-être, comme pour sa sécurité, il est essentiel que vous aménagiez votre jardin en fonction des besoins de votre chien !

Bien clôturer son jardin quand on possède un chien

Même en veillant à bien l’éduquer dès son plus jeune âge, on n’est jamais à l’abri de voir son chien opter pour une petite balade improvisée ! Il s’agit en effet d’un animal curieux par nature, qui aime partir explorer son environnement.

Un bruit ou une odeur peut attirer son attention, et soudain le voilà parti hors des limites de votre maison !

Veiller à la sécurité de son chien

Seul dans le quartier, sans surveillance, votre chien peut alors être en danger. Il pourrait se faire heurter par une voiture ou se faire enlever par une personne mal intentionnée ! C’est pourquoi il est essentiel que vous clôturiez correctement absolument tout le tour de votre jardin.

Installer une palissade solide

Prenez garde à installer des clôtures solides et de qualité, que vous trouverez sur le site Boistière par exemple, car si votre chien a envie de s’échapper, il pourra se montrer diablement ingénieux !

Les palissades doivent donc être suffisamment hautes, afin qu’il ne puisse pas sauter par-dessus. Mais elles doivent également être profondément enterrées, pour éviter qu’il ne se mette à creuser dessous.

Femme en train de construire une niche pour son petit chien blanc dans le jardin
Source : GettyImages

Installer des aménagements dans son jardin pour son chien

Votre chien considèrera le jardin comme son espace, son domaine, et aimera y passer des heures pour jouer, courir, se reposer ou encore tout simplement observer ce qui l’entoure.

Montrez-lui qu’il y a des règles à respecter – ne pas courir dans les fleurs par exemple – mais songez tout de même à placer quelques équipements spécialement pour lui.

De quoi boire et se reposer

Il est impératif que votre chien puisse se désaltérer dès qu’il le souhaite, surtout durant l’été. Veillez donc à ce qu’il puisse accéder en permanence à une gamelle d’eau. Comme vous ne serez peut-être pas toujours là pour la remplir dès que cela est nécessaire, peut-être n’est-il pas inutile d’envisager d’installer un petit bassin ou une fontaine.

Créez pour votre petit compagnon une zone qui lui est consacrée, un panier par exemple ou une niche. Un endroit où il pourra se remettre tranquillement de ses émotions après une longue balade ou une séance de jeux ! Cet espace doit être suffisamment grand pour lui et protégé de la pluie et de l’humidité.

Des passages pour circuler librement

Un chien a tendance à toujours emprunter le même parcours lorsqu’il court dans le jardin. Si bien que l’on distingue souvent des allées un peu boueuses au milieu du gazon ! Pour éviter que votre jardin ne se transforme en champ de bataille, installez-y des petits chemins en pas japonais, sur lesquels votre animal pourra circuler.

Si vous envisagez de faire construire une terrasse, songez également au bien-être de votre compagnon lors du choix du revêtement. Votre animal doit pouvoir y marcher librement, sans s’abimer les pattes ou, durant l’été, se brûler les coussinets !

Petit bichon blanc qui au milieu de l'herbe dans le jardin
Source : Unsplash

Bien choisir les plantes de son jardin en fonction de son chien

Votre chien ne se contentera pas de se poser dans un coin de votre jardin tranquillement, au contraire, il aimera l’explorer de fond en comble ! Rien de dangereux pour lui ne doit donc si trouver, et à l’inverse, vous devez protéger vos plantes les plus fragiles de votre compagnon à quatre pattes.

Empêcher son chien d’abimer ses plantes

Pour le bien-être de vos parterres de fleurs ou de votre potager, il est parfois bon d’isoler certaines zones du jardin ! Vous pourriez par exemple entourer votre potager d’une clôture rigide, ou encore de planches de bois enfoncées dans le sol. Quant à vos fleurs, protégez-les grâce à une mini clôture en piquets ou avec de grosses pierres tout autour.

Une petite astuce naturelle (et sans risque) pour empêcher votre chien d’aller mettre son museau dans vos plantations consiste à mettre un peu de poivre à proximité, sur la terre. L’odeur, trop forte, incommodera votre chien et vos végétaux seront sauvés !

Les plantes toxiques pour les animaux

Bien évidemment, vous devez prendre garde à ne pas laisser trainer vos outils de jardin ou des produits dangereux pour votre animal. Mais saviez-vous que certaines plantes aussi sont à éviter ? Voici la liste des plantes toxiques pour nos animaux de compagnie :

  • If
  • Laurier rose
  • Cyclamen
  • Rhododendron
  • Azalée
  • Amaryllis
  • Iris
  • Muguet
  • Lys
  • Pommier d’amour
  • Gui
  • Colchique

Cela ne signifie pas qu’il vous faut absolument proscrire ces plantes au sein de votre jardin, mais vous devez surveiller votre animal afin de vous assurer qu’il ne prend pas l’habitude d’ingérer ces végétaux, ce qui est dans tous les cas peu probable.

En revanche, il est conseillé de ne pas planter de buissons ou d’arbres dont les baies sont toxiques, car là votre chien sera fortement tenté d’y goûter ! Faites aussi l’impasse sur les cactus, auxquels votre animal pourrait s’accrocher par accident.

Golden retriever au milieu de fleurs jaunes et blanches dans le jardin
Source : GettyImages

Il ne suffit donc que de quelques aménagements pour profiter des plaisir du jardin avec votre fidèle compagnon !