Choisissez la culture sous serre pour votre potager

Que vous soyez un jardinier expérimenté ou débutant, que vous souhaitiez faire des économies ou tout simplement maitriser la culture de vos aliments tout en les préservant des éléments extérieurs et des nuisibles : le potager sous serre est fait pour vous!

Les avantages du potager sous serre

Après avoir déterminé la nature de votre potager, choisissez un modèle de serre adapté à vos besoins. Déterminez ensuite l’emplacement où la poser en prenant en compte que la serre doit être parfaitement ensoleillée (ni trop, ni trop peu), à l’abri du vent, en retrait des arbres et des murs de votre habitation. Conçue pour protéger vos denrées du froid la serre créée un micro climat dont vous aurez la maitrise et qui vous permettra d’éviter les impacts négatifs des différences de température du jour et de la nuit ainsi que des conditions climatiques inhérentes aux différentes saisons. Vous pouvez donc consommer vos légumes et fruits frais préférés toute l’année. Par ailleurs, votre production ne subit plus les épisodes météorologiques néfastes tels que la grêle ou les tempêtes et vous la protégez des nuisibles tels que les limaces, les insectes, les rongeurs ou encore les oiseaux.

 

 

Une serre bien équipée pour un potager de qualité

Cultivés sous serre, les aliments ne bénéficient pas des éléments naturels tels que la rosée ou la pluie ; or l’arrosage est primordial pour obtenir de beaux fruits et légumes gorgés de vitamines et de nutriments. C’est pourquoi il est essentiel d’installer à proximité de la serre un système d’irrigation adapté aux besoins en eau de votre production. Pour un système économique et écologique optez pour une cuve de récupération des eaux de pluie.

Bien que la température de la serre se régule d’elle même dans le cadre d’un emplacement bien pensé, il peut également être intéressant d’investir dans un système de chauffage à gaz réfrigérant ou à gaz climatiseur pour les cultures hors saison ou les plantations qui ne supportent pas les températures inférieures à 2 degrés.

Enfin il faut toujours s’assurer que la ventilation est suffisante à l’intérieur de la serre pour en maitriser la température, le degré d’humidité ainsi que la qualité de l’air qui y circule et éviter la formation de champignons indésirables.