Vous êtes ici : Jardinage d'intérieur > Comment faire un bonsaï ?


Comment faire un bonsaï ?

Comme je ne peux pas renier mes origines japonaises, j'ai décidé de vous expliquer dans mon premier article comment faire un bonsaï. En effet, un bonsaï ce n'est pas une espèce d'arbre que l'on trouve comme ça tout fait. Un bonsaï ça se fabrique. Alors suivez-moi si vous voulez savoir comment ça marche.

Quelles plantes choisir pour faire un bonsaï ?

Les plantes pour faire des bonsais

Choisissez une plante qui vous plait !

De nombreuses espèces d’arbres peuvent être utilisées pour faire des bonsaïs. Le tout est de les faire pousser de la bonne manière pour qu’elles puissent ressembler à un bonsaï. Certaines plantes sont déjà naturellement naines, mais d’autres qui sont plantées en pleine terre et qui peuvent faire 5 fois votre taille sont aussi susceptibles d’être cultivées pour rester de petite taille. Il faut savoir que faire un bonsaï demande beaucoup de temps et de patience, c’est très compliqué. Alors pour un premier test il est préférable d’essayer avec une plante robuste qui ne meurt pas facilement comme un ficus par exemple. Les érables et les azalées japonaises sont aussi très bien pour des premiers bonsaïs car ils donnent de très beaux résultats et augmentent notre motivation. Si vous vous en sortez bien et qu’une autre plante vous inspire, n’hésitez pas à l’expérimenter en bonsaï. Vous verrez, c’est très prenant !

Il existe plusieurs solutions pour démarrer un bonsaï :

  • l’acheter tout fait dans une jardinerie et l’entretenir ;
  • planter un noyau de fruit ou des pépins si l’on est patient ;
  • faire une bouture au printemps.

Comment procéder pour faire un bonsaï ?

Les astuces pour faire un bonsai

Du temps, de la patience, et beaucoup de soins !

Chaque espèce est différente et n’a pas besoin des même soins pour devenir un bonsaï. Pour autant, le but est toujours le même : essayer de donner un aspect de vieil arbre à tout type de plante. Pour cela, il faut privilégier l’épaississement du tronc et des racines. L’une des techniques consiste à éliminer les racines qui poussent trop en profondeur et verticalement. Il est aussi d’usage de faire des petites incisions dans le tronc de l’arbuste. Pour le feuillage et les branches, tout dépend du style de bonzaï que vous voulez créer : certains sont simples, d’autres retombent en cascade, etc. Un autre point important à soulever pour les éleveurs de bonsaï en herbe : il faut éviter un arrosage trop important. C’est vrai vous tenez à votre petite bouture et vous ne voulez pas la perdre, mais pour autant si vous lui donnez trop d’eau elle risque de mal se porter. Vous devez donc attendre que la terre ait un peu séché en surface. Et surtout, n’oubliez pas de tourner votre pot de temps en temps histoire que votre bonsaï ne pousse pas trop tordu (enfin tout dépend du style que vous voulez donner…) ! Si vous avez des enfants, n’hésitez pas à cultiver un bonsaï avec eux. Bien souvent, ce type de jardinage les captive !

Dans tous les cas, il faudra essayer de vous adapter à l’espèce choisie. Et si vous y mettez du cœur, il y a des chances que ce petit bout de plante s’avère être une très belle décoration d’intérieur. Et vous, quelles sont vos plantes préférées pour faire des bonsaïs ?

Sakura

Sakura

Jardinage d'intérieur